facebook icon
youtube icon
youtube icon
LES MAISONS DU VOYAGE

Nos partenaires culturels

Régulièrement des partenariats culturels sont mis en place afin de vous donner l'opportunité de visiter, en privé, de grandes expositions patrimoniales, de visionner des films en avant-première, ou encore de découvrir des ouvrages d’art.
Le Louvre, le musée du quai Branly, Le Grand Palais mais aussi bien d’autres sont nos partenaires pour de nombreux événements.
N'hésitez pas à consulter régulièrement nos sites internet et à vous inscrire à notre newsletter. Vous serez ainsi certain d’obtenir toutes les informations pour vous procurer ces invitations.

 


ASIA NOW, Paris Asian Art Fair.

ASIA NOW, Paris Asian Art Fair.

Du 9 octobre au 12 octobre 2014
ASIA NOW, Paris Asian Art Fair, nouvelle foire d’art contemporain internationale, présente pour la première fois à Paris le meilleur de la création contemporaine pan-asiatique au Carrousel du Louvre. ASIA NOW, événement international, est la vitrine des galeries asiatiques encore inconnues ou peu connues en Europe, et s'adresse également aux galeries du monde entier représentant des artistes contemporains venus d'Asie: Chine, Japon, Corée du Sud, Cambodge, Vietnam, Myanmar, Malaisie, Thaïlande, Philippines, Indonésie, Singapour, Taiwan, Inde.
Site Internet : http://www.asianowparis.com


Soirée de la Chine à l'Hippodrome Paris Vincennes.

Soirée de la Chine à l'Hippodrome Paris Vincennes

Du 25 juin au 28 juin 2014
Vendredi 27 juin, en présence de l’Ambassade de Chine, l’Hippodrome de Paris-Vincennes va revêtir son plus beau kimono pour célébrer les 50 ans de relations amicales franco-chinoises. A l’occasion de cette soirée anniversaire, Vincennes vous propose de faire un véritable voyage au cœur de l’« Empire du milieu ». En marge des 8 courses programmées, vous pourrez déambuler à votre gré dans un village culturel où l’art traditionnel et la gastronomie chinoise seront à l’honneur. Profitez de cette occasion exceptionnelle pour savourer les spécialités culinaires asiatiques, vous initier à l’art de la calligraphie, admirer des démonstrations de Kung Fu ou simplement contempler les impressionnantes danses du dragon ! Cerise sur le gâteau, LeTROT offrira, pour chaque entrée, 2€ de paris, un drapeau collector et 2 billets d’avion aller-retour pour la Chine seront tirés au sort à l’issue de cette soirée.
Plus d'informations : http://www.letrot.com/actualites/soiree-de-la-chine


Projection du film chinois 'La Divine' (1934).

Projection du film chinois "La Divine" (1934)

Le 24 juin 2014
La KT Wong Foundation annonce la projection, en France, d'une version remastérisée du classique du cinéma muet La Divine, afin de célébrer les 50 ans des relations franco-chinoises. Organisée à la Cinémathèque française de Paris le 24 juin, la projection sera accompagnée par une nouvelle partition spécialement créée et qui sera interprétée en direct par un orchestre. La soirée sera présentée par Frédéric Mitterrand.
Site internet : www.ktwong.org


Centenaire de la naissance de Marguerite Duras

Centenaire de la naissance de Marguerite Duras

Marguerite Duras aurait eu cent ans en avril prochain. Née le 4 avril 1914 près de Saigon (Cochinchine), d’une mère institutrice et d’un père professeur de mathématiques, Marguerite Donnadieu se fixe définitivement en France en 1932. Elle fut une légende vivante, qui s’incarne pour beaucoup dans un livre particulier : souvent Un barrage contre le Pacifique (1950) ou L’Amant (1984), parfois Le Ravissement de Lol V. Stein (1964), ou encore dans un film et sa mélodie, India Song (1973). Plus rares sont les lecteurs qui se représentent l’oeuvre dans sa continuité souterraine. À travers la diversité des genres — romans, nouvelles, théâtre, scénarios, films —, Duras n’a jamais cessé d’explorer l’écriture elle-même.
Site Internet : Site internet de Folio


Chine un siècle de photos

Chine, un siècle de photos

Du 17 avril au 19 juin 2014
La Chine a connu un nombre extraordinaire de changements depuis 1900. De sa descente aux enfers à sa résurrection, elle a fait l'objet de plus de 250 reportages du National Geographic. Aujourd'hui, un hors-série exceptionnel revient en images sur l'histoire palpitante de ce pays grâce à des archives, trésors uniques au monde nous permettant de revivre aux premières loges la Shanghai cosmopolite des années 1930 ou encore les opéras de la délirante Madame Mao pendant la Révolution culturelle.
Site Internet : Prisma shop


Le promeneur d'oiseau

LE PROMENEUR D’OISEAU de Philippe Muyl

Le 7 mai 2014
Pour tenir la promesse faite à sa femme, ZHIGEN doit retourner dans son village natal. Il prévoyait de faire ce périple seul, mais on lui confie RENXING, sa petite-fille, jeune citadine gâtée. Durant ce voyage aux confins de la Chine traditionnelle, dans une nature magnifique, ces deux êtres que tout sépare se dévoilent l’un à l’autre, partagent des souvenirs et des aventures. Elle va découvrir de nouvelles valeurs, particulièrement celles du coeur.


Le Ballet de Shanghai à Paris.

Le Ballet de Shanghai à Paris.

Du 13 au 20 mars 2014
Le Ballet de Shanghai propose de découvrir deux programmes « signatures » de la compagnie : A Sign of Love et La Fille aux cheveux blancs. A Sign of Love, raconte l’histoire d’un amour impossible au cœur du Shanghai des années folles, âge d’or de la ville alors faste et décadente. Ce ballet est un superbe mélange de danses de groupe exaltées, de scènes de cabaret, de bal (jazz shanghaien) et de traditionnels « pas de deux » classiques (Beethoven). La Fille aux cheveux blancs, œuvre fondatrice de la compagnie, s’inspire d’une très célèbre légende chinoise et dépeint avec expressivité et virtuosité les aventures d’une jeune paysanne au destin tourmenté.
Site Internet : http://balletdeshanghai.valprod.fr/


De la Chine aux Arts Décoratifs

De la Chine aux Arts Décoratifs

Du 12 février au 29 juin 2014
L’exposition De la Chine aux Arts Décoratifs dévoile, pour la première fois, la qualité et la diversité exceptionnelles de la collection d’objets d’art chinois conservée aux Arts Décoratifs. Fruit d’acquisitions faites dans les premières décennies de l’institution, mais aussi de dons et de legs de collectionneurs généreux, cet ensemble remarquable traduit l’engouement pour l’art chinois en France, principalement dans la seconde moitié du XIXe siècle et le premier tiers du XXe siècle.
Site Internet : Site internet du Musée des Arts Décoratifs


Zeng Fanzhi au Musée d'Art moderne de la ville de Paris.

Zeng Fanzhi au Musée d'Art moderne de la ville de Paris.

Jusqu'au 16 février 2014
Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première rétrospective française du peintre chinois Zeng Fanzhi. Aussi bien reconnu par les collectionneurs que par le milieu institutionnel, Zeng Fanzhi utilise depuis les années 1990 un langage original, marqué par son évidente filiation à l’art asiatique ainsi que par les nombreuses influences occidentales parvenues jusqu’à lui. C’est au travers de cette écriture totale que le regardeur se souvient de la tradition du paysage dans la peinture chinoise, tout autant qu’il pense à Warhol, Bacon, Balthus ou Pollock.
Site Internet : http://mam.paris.fr/fr/expositions/zeng-fanzhi

Partenariats 2013
Pékin sans transition

Pékin sans transition, un web documentaire d'Emiland Guillerme et Victoria Jonathan

En quelques années, la capitale chinoise, qui pendant 700 ans n’avait pas changé de visage, a été brutalement bouleversée. Destruction de vieux quartiers, construction de tours et de gratte-ciel, réhabilitation de friches… Pékin, à l’image de la Chine toute entière, s’invente une nouvelle identité. Pour comprendre ces mutations, découvrez 7 images sonores interactives analysées par un urbaniste. A partir de photographies amateures des années 1980 et 1990, comparez les images fixes d’hier aux images en mouvement d’aujourd’hui, dans sept lieux emblématiques des évolutions de la ville. Une expérience interactive, visuelle et sonore.
Site Internet : http://pekin.franceculture.fr


Han Han, Blogs de Chine aux éditions Gallimard.

Han Han, Blogs de Chine aux éditions Gallimard.

Un recueil de soixante-treize textes parus entre 2006 et 2011 sur le blog le plus lu au monde, celui de Han Han. Auteur d’une dizaine de romans à succès, provocateur de génie, il y aborde tous les événements ou faits divers brûlants qui agitent la société chinoise. C’est par dizaines de millions que les internautes chinois se délectent de ses critiques acerbes des travers de la société et des abus du régime de Pékin. Bien que victime de la censure de la police de l’Internet à plusieurs reprises, son blog a reçu plus de quatre cent millions de visites en cinq ans. Dans ces textes, Han Han remplace le style brillant de l’écrivain surdoué par le style vif et direct à l’extrême du blogueur dans le vent, coqueluche des jeunes internautes chinois. Le rire est son arme favorite et le ton familier avec lequel il manie la dérision fait mouche.
Site Internet : http://www.gallimard.fr


De Pékin à Taipei

De Pékin à Taipei, 1000 visages de la Chine

Cycle de 80 films au Forum des images
Du 9 janvier au 3 mars 2013. Depuis plus de trente ans, le monde chinois connaît de profondes mutations politiques, sociales, culturelles qui reconfigurent ces lieux de vie si particuliers que sont les villes. À son tour, le cinéma s’empare de ces imaginaires inédits et les déploie dans des récits où se mêlent fiction et réalité, puissance symbolique et critique sociale. Et offre mille visages d’un monde pluriel qui ne cesse de se réinventer entre tradition et modernité.
Site Internet : http://www.forumdesimages.fr/fdi/Cycles/De-Pekin-a-Taipei-1-000-visages-de-la-Chine

Partenariats 2012
Exposition Yue Minjun à la Fondation Cartier

Exposition Yue Minjun à la Fondation Cartier

Du 14 novembre 2012 au 17 mars 2013, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première grande exposition européenne consacrée à Yue Minjun. Une occasion unique de découvrir le travail de cet artiste chinois aujourd’hui reconnu et dont la célébrité contraste avec la grande discrétion. Revisitant les codes du grotesque par une iconographie haute en couleur et hantée de personnages au rire énigmatique, son oeuvre porte un regard ironique et désabusé sur le contexte social de la Chine contemporaine et sur la condition humaine dans le monde moderne. À travers près de 40 tableaux issus de collections du monde entier, ainsi qu’une multitude de dessins encore jamais montrés au grand public, l’exposition dévoile l’esthétique singulière et complexe d’une oeuvre qui se dérobe à toute interprétation.
Site Internet : http://fondation.cartier.com/#/fr/home/


Paprika, le gout des voyages

Paprika, le gout des voyages. Nouveau magazine en kiosque!

Amoureux des voyages et des découvertes culinaires, Paprika est un magazine pour vous ! Lancée en février 2012, cette nouvelle revue, distribuée en kiosque dans toute la France, vous invite, tous les deux mois, à explorer une destination fourchette à la main. Pour son 5e numéro (novembre-décembre 2012), Paprika vous embarque à Hong Kong avec 40 pages de parcours gourmands. Egalement au menu : une interview exclusive de Jacques Attali, une promenade savoureuse dans le Périgord noir et une sélection de délices pour de savoureuses fêtes de fin d'année. Excellente lecture !
Site Internet : http://www.paprikamag.com/


Les Dim Sum de Yoom à La Maison de la Chine

Les Dim Sum de Yoom à La Maison de la Chine dès le 13 septembre 2012

Comment s’évader en Chine le temps d’un déjeuner tout en étant à Paris et en mangeant de façon saine et équilibrée?
Tout simplement en venant déguster les délicieux dim sum de Yoom à La Maison de thé. De 12h à 15h, ils vous seront servis en accompagnement de nos meilleurs thés dans le cadre si dépaysant de notre restaurant.

En partenariat avec Yoom, le spécialiste des dim sum à Paris, les «cœurs à petite touche», comme on les traduit littéralement, secret minceur des cantonais, peuvent maintenant se consommer au déjeuner au cœur d’un décor résolument chinois et tout à fait dépaysant. Un menu à partir de 15.90€, une carte régulièrement renouvelée afin de proposer des nouvelles saveurs toujours plus originales et un décor unique voilà de quoi passer un déjeuner des plus agréables. Réservation au 01 40 51 95 17, du mardi au samedi, de 12h à 15h. Vous pourrez également savourer nos meilleurs thés accompagnés d’une pâtisserie du lundi au samedi, de 15heures à 19heures.
Site Internet : http://www.maisondelachine.fr/maison-the-degustation-the.html


LES SEDUCTIONS DU PALAIS

LES SEDUCTIONS DU PALAIS, Cuisiner et manger en Chine, une exposition du musée du quai Branly.

A découvrir du 19 juin 2012 au 30 septembre 2012. Les séductions du Palais, Cuisiner et manger en Chine présente les traditions de table chinoises avec près de cent cinquante objets provenant majoritairement du Musée national de Chine complétés par une sélection d’oeuvres provenant du musée des Arts asiatiques - Guimet. Cuisine, vaisselle, manières de table sont évoquées au long d’un parcours chronologique et géographique.

Suivant le schéma de l’évolution des techniques, le propos de l’exposition esquisse une histoire de la culture chinoise en abordant les différents types de vaisselle : bronze, céramique, laque, orfèvrerie, porcelaine…

Processus civilisateur en marche depuis quelque sept mille ans, cuisiner et manger ne peuvent cependant se limiter en Chine à la simple chronique d’un comportement quotidien étayé par un lot d’objets : l’exposition s’intéresse également aux diverses inventions (celle des pâtes alimentaires par exemple ou l’introduction du thé), et aux nombreux aliments et préparations. La table et le réseau de valeurs qu’elle sous-tend sont ancrées au coeur de la civilisation chinoise, lieu d’émulation, voire de virtuosité, où chacun est amené à se surpasser.
Site Internet : http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/prochainement.html


YU Zhou

Signature de YU Zhou à La Maison de la Chine le 31 mai 2012 à partir de 18h30

La Maison de la Chine, Fayard et Pacifica vous invitent jeudi 31 mai 2012 à la signature de deux livres de YU Zhou :
- La baguette et la fourchette, les tribulations d'un gastronome chinois en France
- Images courantes, recueil de poemes chinois
Rendez-vous à La Maison de la Chine à partir de 18h30.


Au bord de l'eau

Au bord de l'eau

Par l'Ecole d'Opéra de Pékin, Du 22 Mai 2012 au 27 Mai 2012 à la MC 93.
« À une barque vide, une vie d’homme ressemble. » Ce roman de cape et d’épée, le plus célèbre de la littérature chinoise, est au coeur d’un projet qui veut à la fois faire entendre une écriture d’une beauté magistrale et montrer la vitalité d’une forme de théâtre populaire qui met en scène les aventures de héros mythiques truculents et batailleurs. Ce ne sont que quelques scènes du répertoire d’opéra de Pékin, adaptées des 2300 pages d’un livre dont les différentes versions s’étalent de 1121 à 1641. C’est une histoire de capitaines valeureux et bandits fieffés qui se battent contre l’injustice, qui sert ici de trame à ce spectacle permettant de mieux comprendre la richesse de ce théâtre, hors de tout folklore réducteur. C’est un hommage au travail des jeunes acteurs et de leurs professeurs, un travail quotidien fait d’exigences mais aussi de plaisir, de fraîcheur, de spontanéité. Il s’agit à la fois d’effacer tous les clichés tout en valorisant les codes ancestraux du théâtre opéra chinois, d’établir un dialogue entre cultures théâtrales chinoise et européenne, de rendre vivante cette confrontation sur un plateau envahi par ces jeunes apprentis qui nous séduisent par l’efficacité de leurs techniques et l’enthousiasme de leur engagement.
Site Internet : http://www.mc93.com/fr/2011-2012/au-bord-de-l-eau


11 fleurs, un film de Wang Xiaoshuai

11 fleurs, un film de Wang Xiaoshuai

Sortie le 9 Mai 2012. En 1974, au cœur de la révolution culturelle chinoise, un garçon de 11 ans observe le monde des adultes et n’y comprend pas grand-chose. La rencontre avec un meurtrier en fuite le pousse au secret et au mensonge. Cette confrontation signera la perte de son innocence.
Site Internet : http://www.dailymotion.com/video/xpvpe4_onze-fleurs-bande-annonce_shortfilms


Agnès Varda, une rétrospective unique en Chine

AGNÈS VARDA, UNE RÉTROSPECTIVE UNIQUE EN CHINE

Au Musée de l’Académie des Beaux Arts-CAFA de Pékin, du 10 mars au 18 avril 2012
Née à Ixelles (Bruxelles) en 1928, Agnès Varda passe sa petite enfance en Belgique avec ses quatre frères et sœurs La guerre en 1940 déplace la famille jusqu’au Sud de la France. Adolescence à Sète puis à Paris, cours à l’Ecole du Louvre et le soir à l’école de Vaugirard en section photographie. Depuis 1951, Agnès Varda vit à Paris 14e, rue Daguerre.
Elle devient photographe de Jean Vilar à la création du festival d’Avignon en 1948, puis de la troupe TNP, Théâtre National Populaire, dont Gérard Philipe fut une figure emblématique. Elle réalise sa première exposition personnelle en 1954 dans la cour de sa maison, puis de nombreux reportages photographiques, notamment en Chine et à Cuba. Au gré de ses voyages ou de ses rencontres, elle réalise des portraits d’anonymes ou de personnalités En 1954, Agnès Varda, passe au cinéma sans aucune formation. Elle crée alors la Société Ciné-Tamaris (une coopérative) pour produire et réaliser son premier long métrage, La Pointe Courte qui lui vaudra le titre plus tard de “Grand-mère de la Nouvelle Vague”. Ses films les plus connus sont : Cléo de 5 à 7, Le bonheur, Sans toit ni loi (Lion d’or à la Mostra de Venise 1985), Jacquot de Nantes, Les glaneurs et la glaneuse, Les Plages d’Agnès. Mariée avec le cinéaste Jacques Demy (disparu en 1990). Ils ont élevé Rosalie Varda-Demy, créatrice de costumes et Mathieu Demy, comédien et réalisateur.
En 2003, Agnès commence sa 3ème carrière d’artiste-plasticienne. Ses installations sont exposées lors des Biennales de Venise et de Lyon, au S.M.A.K. de Gand, à la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain, à la Galerie Martine Aboucaya à Paris, au CRAC à Sète, à la 41e édition de Basel Art Fair, à la Galerie Nathalie Obadia Bruxelles, au Musée Paul Valery à Sète.
Sa rétrospective en Chine est l’occasion de découvrir les différentes facettes de cette artiste de 83 ans en perpétuelle création .Ses films et ses œuvres seront montrés à l’Académie centrale des Beaux-arts CAFA à Pékin en la présence du célèbre réalisateur Jia Zhangke, ambassadeur de l’évènement, au musée des Beaux-Arts du Hubei ainsi qu’à Shanghai. Rencontres et projections auront lieu tout le long de la manifestation.

INFORMATIONS PRATIQUES Exposition au Musée de l ‘Académie centrale des Beaux arts (CAFA) à Pékin: Du 10 Mars au 18 Avril 2012 Adresse:No.8 Hua Jia Di Nan St., Chao Yang District

Le 12 mars au cinéma du CAFA Art Museum:
1. Jean-Michel Frodon présente la Nouvelle Vague, son influence en Europe et sur le cinéma chinois. De 14 h à 16 h
2. Réalité et Fiction dans le travail cinématographique, une conversation entre Agnès Varda, Ning Ying et Jean Michel Frodon. De 17 hà 19 h
Le 13 mars au cinéma du CAFA Art Museum:
1. Visite guidée de l’exposition par Agnès Varda De 11 h à 12 h
2. Agnès Varda et Jean-Michel Frodon parlent de création : cinéma – photo. De 14 h à 16 h
3. Remise par Agnès Varda du Prix Découverte à un court métrage indépendant.
Site Internet : http://tv.sohu.com/s2012/varda/


a Vérité si je ments 3 !

La Vérité si je ments 3 ! un film de Thomas Gilou

asting : Richard Anconina, José Garcia, Vincent Elbaz, Gilbert Melki, Bruno Solo, Aure Atika, Amira Casar, Enrico Macias, Elisa Tovati, Marc Andreoni, Léa Drucker, Cyril Hanouna. Synopsis :
Eddie, Dov, Yvan et les autres… Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d’Aubervilliers… Là même où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques…
La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits évènements familiaux et des affaires.
Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès.
Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe.
Succomberont-ils sous l’orage à la zizanie, ou bien, une fois de plus, à force d’entraide, de ruses et d’habileté, triompheront-ils de la crise avec panache ?
Site Internet : http://laveritesijemens3.com/

Partenariats 2011
éclectique, le nouveau magazine féminin des styles de vie

Eclectique, le nouveau magazine féminin des styles de vie

Lancé par Elisabeth Lefebvre avec Anne Lefèvre, il répond au désir des femmes de s’ouvrir à ce qui se passe en France, mais aussi en Europe et dans le reste du monde.

Eclectique s’intéresse aux changements de comportements sociétaux et culturels. Et donc aux femmes qui voyagent, pour leur job ou leur plaisir…

Dans chaque numéro, il met en lumière une “Femme éclectique” dans son parcours professionnel et personnel.
Site Internet : http://www.eclectiquemag.com


La Cité interdite au Louvre, Empereurs de Chine et rois de France

La Cité interdite au Louvre, Empereurs de Chine et rois de France

Du 29 septembre 2011 au 9 janvier 2012

L’exposition invite à découvrir les objets et les collections des empereurs de Chine, au travers d’une sélection de 130 œuvres, prêt sans précédent consenti par le musée de la Cité interdite. Le visiteur est invité à parcourir 800 ans d’histoire, depuis la dynastie Yuan, jusqu’à l’orée du monde moderne.L’évènement est organisé autour de trois axes principaux, répartis dans trois espaces distincts du musée. L’introduction, dans les salles d’histoire du Louvre, campe la chronologie et insiste sur les échanges récurrents entre la France et la Chine. Les fossés du Louvre médiéval et la salle de la maquette présentent l’architecture fortifiée de la Cité interdite tandis que la question des collections impériales est abordée dans la galerie Richelieu autour de l’empereur Qianlong.
Site Internet : http://www.louvre.fr


Artistes chinois à Paris au musée Cersnuschi, du 9 septembre – 31 décembre 2011

Artistes chinois à Paris au musée Cersnuschi, du 9 septembre – 31 décembre 2011

1920-1958 : de Lin Fengmian à Zao Wou-ki

En 1911, à la suite de la chute de l’empire, une partie des élites intellectuelles chinoises a pris la décision de se tourner vers l’Occident pour moderniser le pays. À partir des années 1920, de plus en plus d’artistes se rendirent en Europe. Paris devait ainsi accueillir des artistes aussi importants que : Lin Fengmian , Xu Beihong , Pan Yuliang, Sanyu (Chang Yu), Zao Wou-ki (Zhao Wuji) , Liu Haisu , Chang Shuhong , Hua Tianyou , Pang Xunqin , Chu Teh-chun (Zhu Dequn)….

Site Internet : http://www.paris.fr/loisirs/musees-expos/musee-cernuschi/p5853


La Chaire du Louvre : «Hybrides chinois. La quête de tous les possibles»

La Chaire du Louvre : «Hybrides chinois. La quête de tous les possibles»

Par Danielle Elisseeff, sinologue, chercheuse émérite à l’EHESS et enseignante à l’École du Louvre.
Rencontrer et comprendre la civilisation chinoise dans ce qu’elle a de radicalement étranger à notre mode de pensée. C’est à cette incursion que nous invite Danielle Elisseeff, éminente sinologue et troisième invitée de la Chaire du Louvre, à travers la notion la plus essentielle et pourtant la plus longtemps méconnue de la pensée chinoise : la transformation, qui pose en principe que la vie – dont la mort ne constitue que l’un des aspects – se traduit par un changement incessant.
Site Internet : http://www.louvre.fr/


Histoire de l'Opéra de Pékin, par Zheng Ziru, à la Mairie du 6ème à Paris et avec La Maison de la Chine le 3 février 2011...

Histoire de l'Opéra de Pékin, par Zheng Ziru, à la Mairie du 6ème à Paris et avec La Maison de la Chine le 3 février 2011...

A l’occasion du Nouvel An chinois, Zheng Ziru présentera l’histoire de l’Opéra de Pékin. Diplômée de l’Institut National de l’Opéra de Pékin, actrice elle-même et réalisatrice de pièces contemporaines, Zheng Ziru donnera quelques clés pour comprendre cet art né à la fin du 18e siècle où tout est symbolique et codifié. Elle expliquera la signification des visages peints des quatre grands types de personnages, des maquillages traditionnels proches du masque, de la gestuelle abstraite, du chant très codifié et des dialogues.

La conférence sera suivie d’une projection de 30 minutes d’un extrait de sa dernière chorégraphie, La fable du rouge et du blanc, Rêve...
Site Internet : http://www.maisondelachine.fr

Au musée Albert Kahn, Exposition Clichés japonais, 1908-1930, le temps suspendu…

Au musée Albert Kahn, Exposition Clichés japonais, 1908-1930, le temps suspendu…

Du 9 novembre 2010 au 28 août 2011. Les images atemporelles d’un Japon inspiré 94 photographies en couleurs véritables, des photographies en relief et des films.
Le 13 novembre 1908, le banquier Albert Kahn, accompagné d’un photographe, fait étape au Japon lors d’un tour du monde. Le pays qu’il visite s’est ouvert sur le monde depuis le début de l’ère Meiji. Une modernisation et une industrialisation fulgurantes cohabitent cependant avec un Japon encore traditionnel et immémorial. Des opérateurs des Archives de la Planète seront aussi envoyés au Japon en 1912 et en 1926-1927. Les images qu’ils rapportent gardent encore leur actualité, près d’un siècle plus tard.

Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h (19 h en été). Musée Albert Kahn, 10 rue du Port, 92 100 Boulogne.
Site Internet : http://www.albert-kahn.fr/cliches-japonais/


Une année chez les cavaliers nomades de Mongolie, d'Antoine de Changy et Célina Antomarchi-Lamé…

Une année chez les cavaliers nomades de Mongolie, d'Antoine de Changy et Célina Antomarchi-Lamé...

Antoine de Changy et Célina Antomarchi-Lamé ont partagé pendant un an la vie d'une famille d'éleveurs nomades et chasseurs à l'aigle de Mongolie. Ils en ont rapporté des photos de toute beauté qui racontent, au fil des saisons, cette aventure unique.

<p >En librairie à partir du 4 novembre 2010.
Site Internet : http://www.presses-renaissance.fr

Céramiques d' EDO, 4 siècles de céramique japonnaise dans les collections du musée Cernuschi.

Céramiques d' EDO, 4 siècles de céramique japonnaise dans les collections du musée Cernuschi.

Exposition du 26 février au 4 juillet 2010.

Après sa collection de peintures chinoises, le musée Cernuschi dévoile ses réserves japonaises et expose jusqu'au 4 juillet 2010 une sélection des plus belles céramiques rapportées du Japon par Henri Cernuschi, lors de son voyage autour du monde, de 1871 à 1873.

Entrée libre.

Site Internet : http://www.cernuschi.paris.fr

Partenariats 2010

Exposition Universelle Shanghai 2010 - Pavillon Lille Europe, du 1er mai au 15 juillet 2010...

A l’occasion de l’Exposition Universelle Shanghai 2010, lille3000 et la Métropole lilloise (France) ouvrent le Pavillon Lille Europe sur la prestigieuse Nanjing Road. Situé dans un ancien temple taoïste il accueillera les visiteurs de mai à juillet 2010.

Dans l’esprit des grandes manifestations Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture et lille3000, le Pavillon constituera un lieu de rendez-vous convivial mettant en avant la culture, la gastronomie, les artistes, le savoir-faire et l’innovation du Nord.

Autour de l’exposition Futurotextiles qui a déjà rencontré un franc succès à Lille, Istanbul ou encore Bangkok, figureront différentes créations d’artistes de renommée internationale. Seront notamment présentées les Bulles Parfumées de Francis Kurkdjian créateur de fragrance ou encore le parcours sonore traduisant l’ambiance du Nord de Soundwalk. Les visiteurs pourront également profiter d’un espace bar/dégustation assuré par la célèbre Maison Méert ou se détendre sur la terrasse de la galerie spécialement réinventée par l’agence Franklin Azzi Architecture.

La célèbre Maison Meert créée en 1849 vous accueille dans une ambiance café français au décor lillois pour découvrir sa fameuse gaufre fourrée à la vanille de Madagascar, pêché mignon du Général de Gaulle, ainsi que la cuisine audacieuse de son chef Nicolas Pourcheresse, jeune étoilé au Michelin en 2005.
Site Internet : http://www.lille3000.eu/lille3000/fr/event.php?id=25&nom=Pavillon-Lille-Europe


Wang Keping, "La chair de la forêt", au musée Zadkine, du 1er avril au 12 septembre 2010.

"Le bois me chuchote son secret. Les arbres sont comme des corps humains, avec des parties dures comme les os, des parties tendres comme la chair, parfois résistantes, parfois fragiles. Je ne peux aller contre sa nature. Il ne me reste plus qu'à la suivre pour qu'elle accepte d'être ma complice". Wang Keping.

Cette analogie du bois au corps humain inspire au sculpteur autodidacte chinois invité au musée Zadkine, le titre et le sujet de son exposition : la chair des forêts.

A l'exception d'un bronze de 2009, fonte inédite d'un bois monumental, intitulé Renaissance, la sélection présentée est exclusivement constituée de sculptures en bois créées entre 1989 et 2008.Commissaire : Sylvain Lecombre, directeur du musée Zadkine.
Site Internet : http://www.zadkine.paris.fr


Galeries nationales, Grand Palais, exposition "La voie du Tao, un autre chemin de l'être", du 31 mars au 5 juillet 2010

Cette exposition est la première en Europe consacrée à l’exploration du taoïsme. Elle familiarise le public occidental à un mode de pensée et une conception de l’homme dans l’univers qui lui sont étrangers. Les différents thèmes abordés et illustrés permettent d’appréhender les démarches philosophiques, poétiques, religieuses et scientifiques qui font du taoïsme « une autre façon de vivre ».

Près de 250 œuvres, peintures, sculptures, bronzes, textiles…, permettent de comprendre comment le taoïsme s’est exprimé à travers quelques grands thèmes fondateurs.

Exposition organisée par le musée des arts asiatiques Guimet et la Rmn.
Site Internet : http://www.rmn.fr/francais/les-musees-et-leurs-expositions/galeries-nationales-grand-palais/expositions/la-voie-du-tao-un-autre-chemin-de


L’École d'Opéra de Pékin "Au Bord de l'eau de Shi Nai-An", du 8 au 24 janvier 2010

Il y a deux personnages dans ce spectacle chinois, un livre et une école. Le livre s’appelle Au bord de l’eau, l’histoire de 108 bandits d’honneur qui firent trembler l’Empire Céleste. Il fallut près de trois siècles pour arriver à la version parfaite de ce roman. Il a eu au moins un milliard de lecteurs et qui sait combien en connaissent les meilleurs épisodes grâce aussi aux conteurs, aux marionnettes, à l’opéra, à la télévision, au cinéma, à la BD, aux jeux vidéos.

En France, le roman est en livre de poche et la traduction de Jacques Dars est incroyable.

C’est la Chine de la dynastie des Song qui s’achève au XIIe siècle, une société brillante que découvrira dans peu de temps un certain Marco Polo. Mais ce sera déjà la dynastie Yuan des Mongols et d’ailleurs le livre naîtra à ce moment-là.

L’école est unique au monde, c’est la plus célèbre école d’Opéra de Pékin qui viendra pour la troisième fois à la MC93. On apprend dans cette école, outre l’acrobatie et toutes sortes de sauts, une des gestuelle les plus difficiles au monde avec un langage des mains, des yeux, des pieds et du corps de plusieurs milliers de signes. On y apprend des maquillages extravagants pour aller avec un art du costume tout aussi fou. C’est un art sublime mais fragile que la modernité menace, et les élèves de l’école d’Opéra de Pékin sont quelque part aussi des héros d’aujourd’hui.

Le livre et l’école, n’est-ce pas là le plus beau des programmes ?

Et aussi
LES PARCOURS PÉDAGOGIQUES L’école poursuit ses classes à la MC93. Pour faire découvrir ce travail et plus largement la Chine, un parcours est proposé aux jeunes d’Île-de-France. Le parcours se compose d’ateliers de gestuelle de l’Opéra de Pékin, de maquillage, de calligraphie, d’une exposition de masques et costumes de l’Opéra de Pékin, de projections de documentaires. Spectacle en chinois surtitré tarif plein 25 € / tarifs réduits de 9 à 17 € www.mc93.com // 01 41 60 72 72 théâtre / création / salle oleg efremov _ _ _ MC93 - 1, bd Lénine 93000 Bobigny / Métro : Bobigny Pablo-Picasso / Parking gratuit et surveillé
Site Internet : http://www.mc93.com

Partenariats 2009

A l'Est des Nuages de Vincent Hein, Editions Denoël

Une Chine intime et quotidienne. Le premier texte d’un écrivain doué, dans la lignée de Nicolas Bouvier.

« … On y cultive le meilleur thé de Chine – le Longjing cha –, que les gens d’ici vous préparent au bord du chemin et au moindre prétexte, en attrapant directement l’eau du ciel à la louche, pour la faire chauffer juste à point dans de grosses bouilloires en fer blanc bosselé, dont le couvercle est toujours voilé et le cul noirci. Lorsqu’il pleut légèrement comme aujourd’hui, la bruine et les brumes tièdes rincent cette nature débordante et rendent son vert plus puissant encore. La ville quant à elle disparaît dans son bain de vapeur et ce lac dont on ne distingue presque plus les rives et ses temples insulaires, s’évanouit en silence dans tous les gris du monde… »

Un carnet de route chinois où les paysages traversés, de Pékin au Tibet en passant par la frontière mongole, sont autant d’étapes d’une découverte de soi. Un texte où la poésie s’allie à une lucidité malicieuse et où la Chine contemporaine apparaît dans son intime complexité. La révélation d’un écrivain attentif aux métamorphoses de la vie, aux nuances du paysage, du ciel, de la rue et de la relation amoureuse.

Né en France, Vincent Hein a travaillé pour les éditions Phébus et a créé la revue littéraire Calamar. Il vit depuis 2004 à Pékin, où il est responsable de la communication des entreprises françaises.
Site Internet : htp://www.denoel.fr


PHOTOQUAI, 2ème biennale des images du monde

sur le quai Branly, en face du musée, du 22 septembre au 22 novembre 2009.

Pour sa deuxième édition, PHOTOQUAI présente les oeuvres de cinquante photographes contemporains du monde entier, talents photographiques inconnus ou peu connus en Europe, et provenant des grandes zones géographiques représentées au sein des collections du musée du quai Branly : Amérique du Sud et Amérique Latine, Amérique du Nord, Asie, Océanie, Afrique, Proche et Moyen-Orient.
Site Internet : http://www.photoquai.fr


Signature le 30 septembre à la Maison de la Chine : le Mao de Claude Hudelot et Guy Gallice…

Un livre de 536 pages, format 21 cm x 24 cm, 500 photographies en couleur, 52 €., Poster inclus (format 48 x 65 cm), Editions Le Rouergue.

Le Mao est le premier livre portant, d’une manière exhaustive, sur la construction du culte de la personnalité voué, à partir des années 1940, à Mao Zedong et sur l’iconographie foisonnante née de ce phénomène. L’ouvrage présente et commente 800 pièces de toutes sortes, peintures, bois gravés, affiches, photographies, sculptures, porcelaines, badges, tissus, toutes pièces destinées à promouvoir et à sublimer le culte. Cette production s’est concrétisée par des dizaines de milliards d’objets diffusés dans toute la Chine. Le Mao permet aussi, à travers seize chapitres, d’appréhender le sens profond et souvent caché de cette folie. Par le biais de cette iconographie, le livre revient sur certains épisodes de l’histoire contemporaine chinoise en apportant de nouveaux éclairages. Le Mao ne s’arrête pas là : les œuvres d’artistes contemporains qui se sont emparés de l’icône apparaissent dans un ultime chapitre. Cette publication coïncide avec le 60ème anniversaire de la République Populaire de Chine.
Site Internet : http://www.lerouergue.com


27ème Festival International Film d'Environnement

Découvrez une sélection de documentaires chinois inédits sur l’environnement et le développement durable lors du 27ème Festival International du Film d’Environnement qui invite cette année le Guangzhou International Documentary Film Festival à présenter les films de la jeune création documentaire chinoise.

Entrée gratuite

Du 18 au 24 novembre au cinéma la Pagode, 57 bis rue de Babylone, 75007 Paris

Plus d’information sur le site.
Site Internet : http://www.festivalenvironnement.com


Oreiller de nouvelle génération ESSENTIS® Travel

Profitez de notre partenariat privilégié !
Oreiller de nouvelle génération ESSENTIS® Travel

Créé par un Ostéopathe D.O., l’oreiller de voyage ESSENTIS® Travel est le compagnon confort, indispensable à tous les voyageurs !

Sa forme unique et brevetée, sa mousse High Tech et sa fabrication made in CE en font le complément essentiel de tous vos déplacements. Ultra léger et compact (25x25x6cm pour x 183 g), cet oreiller à mémoire de forme s’adapte à votre anatomie dans tous vos moments de détente et de récupération…en avion…en voiture…ou à la plage ! Prenez soin de vous…changez vos nuits !
…Et bon voyage !
Site Internet : http://www.g2products.net/travel.html


Les Buddhas du Shandong au Musée Cernuschi du 18 septembre 2009 au 3 janvier 2010

En 1996, lors d’aménagements urbains dans la ville chinoise de Qingzhou, dans la province du Shandong (située dans la partie nord-est de la Chine, au sud de Pékin ; ses frontières nord et est bordent la mer de Chine), des terrassiers découvraient dans une fosse de soixante mètres carrés, profonde de deux mètres, plusieurs centaines de fragments de statues bouddhiques de grande taille (la plus haute mesurant plus de trois mètres de haut) soigneusement rangés. Un délicat travail de restauration a permis d’en reconstituer un nombre important.
Toutes ces œuvres datent du VIe siècle, apogée de la statuaire bouddhique en Chine et, par leur taille, le raffinement de leur traitement, leur état exceptionnel de conservation et les restes de leur polychromie, constituent l’un des sommets de la statuaire asiatique. Elles sont encore inconnues du grand public. Leur présentation pour la première fois en France, au musée Cernuschi, fera date
Site Internet : http://www.parismusees.com


"La Chine", un film de Michelangelo Antonioni

En 1972, au plus fort de la Révolution culturelle maoïste, le gouvernement chinois invite
Michelangelo Antonioni à réaliser un documentaire sur la Nouvelle Chine. Le cinéaste se
rend pendant huit semaines avec une équipe de tournage à Pékin, Nankin, Suzhou,
Shanghai, et dans la province du Henan. Il en résulte un monument de trois heures et
demie parcourant les villes et campagnes chinoises à un moment clé du vingtième siècle.

« La Chine que j’ai vue n’est pas de légende.
C’est le paysage humain, si différent du nôtre, mais si concret et moderne,
ce sont les visages qui ont envahi l’écran. »
Michelangelo Antonioni

Site Internet : http://www.carlottafilms.com


"Je l'aimais" de Zabou Breitman, sortie le 6 mai

Adaptation du roman best seller d’Anna Gavalda.
Avec Daniel Auteuil et Marie-Josée Croze
Sortie au cinéma le 6 mai 2009.

En une nuit, Pierre va partager avec sa belle-fille Chloé, ce grand secret qui le hante depuis vingt ans, celui qui le mit face à lui-même, à ses contradictions et à ses choix, à son rôle d'homme et à ses manques. Le secret de cet amour pour Mathilde, pour lequel il n'a pas tout abandonné, choisissant une route plus sûre et plus connue. En une nuit, nous saurons la vie d'un homme qui n'osa pas.
Site Internet : http://www.dailymotion.com/user/SND/video/x8mief_je-l-aimais-bande-annonce_shortfilms


Festival du cinéma asiatique à Deauville…

du 11 au 15 mars….
Aujourd'hui, le Festival du Film Asiatique de Deauville ouvre les portes de l'Asie à plus de 30 000 personnes. Durant 5 jours, un vent rafraîchissant apportant couleurs, parfums, rumeurs et mystère de l'orient souffle sur Deauville. Année après année, ce festival nous permet de découvrir ces nouveaux talents du 7è art. La 11e édition aura lieu du mercredi 11 au dimanche 15 mars 2009.

Bienvenue en Orient, bienvenue à Deauville !
Site Internet : http://www.deauvilleasia.com

Partenariats 2008

« Trésors de Dunhuang, mille ans d'art bouddhique"

du Vème au XVème siècles ». Deux expositions présentées du 21 novembre 2008 au 28 février 2009 , au musée Guimet et au Centre culturel de Chine, à Paris.

Commissariat : Gao Dexiang et Jacques Giès (pour l'exposition au Centre culturel de Chine) ; J. Giès (pour l'exposition au musée Guimet). La Route de la Soie, entre rêve et réalité historique, forme un trait d’union entre les peuples qui a toujours fasciné nombre de voyageurs. Lancé sur les traces des convois de caravanes, des pèlerinages bouddhiques, des rives du désert de Gobi, à travers les montagnes d’une hauteur phénoménale et jusqu’aux oasis de l’Asie centrale, la double exposition présentée au musée Guimet et au centre culturel de Chine, permettra au public de partir à la découverte des vestiges mythiques de la civilisation chinoise, sur la trace des grands explorateurs...

Musée Guimet, 6 , place d'Iéna – 75116 Paris, Tel : 01 56 52 53 00 / www.guimet.fr Centre culturel de Chine à Paris, 1 bd de la Tour-Maubourg – 75007 Paris, Tel : 01 53 59 59 20 / www.cccparis.org
Site Internet : http://www.guimet.fr


Australia avec Nicole Kidman. Sortie 24 décembre

Australie du nord, fin des années 30. Lady Sarah Ashley (Nicole Kidman), aristocrate anglaise hautaine et renfermée, arrive au coeur des paysages sauvages de l'Australie et se retrouve à devoir gérer seule un gigantesque domaine. Contrainte pour sauver l'exploitation de partir vendre 2000 têtes de bétail à des milliers de kilomètres, elle n'a d'autre choix que de faire équipe avec un "cow-boy" local un peu rustre (Hugh Jackman) Cette aventure à travers les terres aussi magnifiques qu'inhospitalières du pays transformera à jamais ces deux êtres que tout oppose. Au bout de leur périple, la ville de Darwin doit faire face aux bombardements japonais…
Site Internet : http://www.australia-lefilm.com


Du 4 au 11 décembre "Cinéma et Opéra chinois"

Depuis toujours l'Opéra a exercé une influence sur les cinéastes en Chine. La Cinémathèque Française montrera un certain nombre d'exemples de cette influence s'amorçant dès 1905 avec le premier film chinois, qui est déjà la captation d'un opéra, pour aller jusqu'aux années 1980, en passant par le Shanghai jazzy, des opéras classiques ou révolutionnaires (Le Détachement féminin rouge).

La Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, 750012 Paris, Métro : Bercy.
Site Internet : http://www.cinematheque.fr


Festival International du Film d'Environnement

Le 26ième Festival International du Film d’Environnement, organisé par la Région Île-de-France, se déroulera du 19 au 25 novembre 2008 au Cinéma La Pagode à Paris. L’entrée est gratuite.

Lieu d’échanges et de découvertes, le festival propose des avant-premières, des fictions, des documentaires et courts métrages, essentiellement inédits, des rencontres avec les équipes de films, et des débats sur les thèmes de la forêt, sources de vie, sources d’envies et de l’agriculture aux portes des villes… Cette année le Festival International du Film d’Environnement célèbre les 400 ans de la fondation de Québec par une rencontre avec Hubert Reeves et une programmation dédiée le lundi 24 novembre. Le FESPACO, grand rendez-vous de l’audiovisuel et du cinéma africains qui fête ses 40 ans, sera également mis à l’honneur, notamment grâce à la présence de son Délégué Général Michel Ouédraogo. Cette année Danielle Mitterrand est marraine officielle du Festival et Luc Plamondon président le jury composé d’Alice Audouin, de Patrice Franceshi, d’Eric Glover, de Michel Ouédraogo et de Michel Vampouille. Erik Orsenna de l’Académie française préside lui le jury des lycéens et apprentis de la Région Île-de-France. Venez découvrir une programmation innovante et riche, reflet d’une citoyenneté nouvelle et impliquée ! Renseignements et programmations : www.festivalenvironnement.com Cinéma La Pagode – 57bis rue de Babylone, 75007 Paris – M : Saint-François Xavier (L. 13), Bus : 82, 87, 92

Notez ! Vendredi 21 novembre à 19h15, un rencontre avec Zao Wou-Ki après la projection du film "Rouge, très rouge" de Richard Texier, consacré à l'oeuvre de ce peintre chinois de renom.
Site Internet : http://www.festivalenvironnement.com


Design suisse, recyclage et production éthique..

/coll.part est une collection particulière d'accessoires de mode et de décoration qui allie design suisse, recyclage et production éthique. La production est confiée à deux ateliers au Cambodge répondant aux critères du commerce équitable. Le premier est actif dans la réinsertion et la formation des femmes et la scolarisation de leurs enfants. Le second permet aux victimes de mines antipersonnel ou de la polio d'avoir accès au travail. Equité, Scop française spécialisée dans l'édition , l'importation et la distribution d'objets contemporains du commerce équitable est le distributeur international de la marque coll.part.
Site Internet : http://www.equite.eu


Chine de Yann Layma, Éditions de La Martinière

Après vingt ans de pérégrinations chinoises, Yann Layma nous offre un témoignage photographique unique, recueil d'impressions colorées, où la Chine se raconte dans la diversité des visages et la magie des couleurs. Amoureux de la lumière et des instants furtifs Yann Layma montre la lutte permanente entre l’individu et la masse, entre traditions séculaires et modernisme explosif et compose peu à peu le portrait impossible d’un pays hermétique en pleine mutation. 416 pages - Broché avec rabats - 191 x 245 mm 24 €
Site Internet : http://www.editionslamartiniere.fr


«Auteurs sans frontières» du 11 au 13 avril 2008

Du vendredi 11 au dimanche 13 avril 2008, venez rencontrer les «Auteurs sans frontières» à l'Ecole nationale des beaux-arts (Paris 6ème). Avec la participation de près de 40 écrivains invités à témoigner de la richesse de leurs résidences d’écriture en terre étrangère. Témoignages, concerts littéraires, lectures avec Yann Apperry, Fanny Ardant, Jean Echenoz, Gilles Leroy, Daniel Mesguich…
Site Internet : http://www.culturesfrance.com/evenement/Rencontres-Auteurs-sans-frontieres/ev637.html


Guimet : Exposition Hokusai, 20 mai au 4 août 2008

Le fond d'art graphique du Musée Guimet conserve plus d'une centaine d'oeuvres de Katsushika Hokusai, artiste majeur du courant Ukiyo-e au XIXè siècle. Ses estampes, parvenues en Europe dès la seconde moitié du XIXè siècle, suscitèrent très vite tant la passion des collectionneurs que l'enthousiasme des peintres, concourant à la formation du japonisme. L'exposition se propose de présenter ce fonds dans toute sa diversité, des estampes célèbres issues de la série des Trente-six vues du Fuji, aux dessins préparatoires et études moins connus du public français. Elle pose également en filigrane la question de l'histoire de la constitution des collections et de l'évolution du regard sur l'œuvre de Hokusai. Elle sera dans cette perspective éclairée de textes d'historiens ou de collectionneurs datant du début du XXè siècle et de découvertes rares et récentes : ainsi celle du Dragon, peinture issue de la donation Norbert Lagane (2001), formant une paire avec le Tigre conservé au Musée Ota de Tokyo.


Sortie du film d'Ang Lee "Amour, luxure, trahison"

Sur les écrans à partir du 16 janvier 2008 : « Dans les années 1940, alors que le Japon occupe une partie de la Chine, la jeune étudiante Wong est chargée d'approcher et de séduire Mr Yee, un des chefs de la collaboration avec les japonais, homme redoutable et méfiant que la Résistance veut supprimer. Très vite, la relation entre Wong et Mr Yee devient bien plus complexe que ne l'avait imaginé la jeune femme. »
Site Internet : http://www.lustcaution-lefilm.com